• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Christian Labrune Christian Labrune 8 février 21:38

À travers ces instances climatiques, ne s’agit-il pas de structurer et de verbaliser la crise létale qui frappe l’humanité ?

=====================================

A l’auteur,

Ce qui est peu près certain, sur le plan climatique, c’est un prochain petit âge glaciaire de plusieurs années, comparable à celui de la fin du XVIIe siècle, à cause d’une diminution très mesurable et déjà mesurée ! de l’activité solaire.

Après cela, comme il y a déjà 21 mille ans que nous sommes dans une période chaude interglaciaire, que celles-ci n’excèdent guère les 20 mille ans et succèdent sans discontinuer depuis près de 2.5 millions d’années à des périodes glaciaires qui durent, elles, jusqu’à cent mille ans (ce sera le 18e cycle) on voit très bien que les prochains siècles seront de plus en plus froids.

On ne peut pas calculer avec une grande précision les évolutions climatiques. On ne peut donc pas dire : la prochaine période glaciaire surviendra dans un siècle ou dans trois.

En revanche, il y a une chose dont on peut être absolument certain, c’est qu’avant le milieu de ce siècle (les specialistes disent : dans dix ans) on verra l’émergence de l’IA forte, laquelle aura sur le devenir humain un retentissement infiniment plus considérable que n’importe quel réchauffement ou n’importe quelle glaciation. S’il y a une « crise létale », c’est bien là qu’elle est, et pas ailleurs. En multipliant les prophéties imbéciles sur le climat, j’ai l’impression qu’on cherche surtout à empêcher nos contemporains d’envisager les conséquences tout à fait spectaculaires d’une émergence de l’IA forte. Au reste, on y parvient très bien : il se trouve encore une quantité d’imbéciles persuadés qu’on cuira sur la terre dans cinquante ans, lesquels restent aussi sceptiques sur les avancées de la cybernétique que pouvaient l’être certains témoins des premiers balbutiements de l’aviation : faire voler un engin plus lourd que l’air, disaient-ils, cela n’est pas possible et cela n’arrivera évidemment jamais.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès