• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Christian Labrune Christian Labrune 11 février 13:55

@Amaury Grandgil

Je suis souvent assez d’accord avec ce que vous écrivez, mais là, je suis bien obligé de vous dire que vous déconnez complètement.

Je commencerai à m’inquiéter pour les chrétiens en France quand j’entendrai gueuler dans les manifs de l’extrême gauche/droite « mort aux chrétiens ! », et quand on commencera à incendier les églises comme on a fait des synagogues du côté de Sarcelles durant l’été 2014. Or, je ne sache pas qu’on ait jamais entendu crier çà, ni que plus de cinquante mille chrétiens aient dû fuir les banlieues depuis vingt ans, quelquefois en urgence, pour échapper au même climat antisémite qui a divisé par un facteur de plus de 50 en 70 ans les populations juives des pays musulmans.

Cinq mille chrétiens d’Orient ont été massacrés ces dernières années, mais ce n’était pas en France, et si les chrétiens français ne s’en sont pas émus, c’est vraiment qu’ils sont très cons. La seule manifestation de soutien aux chrétiens d’Orient, il doit y avoir trois ans, devant la mairie du 16e, ne regroupait pas plus de cinq cents personnes dans une ville de deux millions d’habitants, et je suppose qu’un bon nombre devaient être aussi athées que je puis l’être.

L’inscription que vous évoquez n’est pas la première, et dans la tête du connard qui a fait ça, il y avait une intention délibérée de rappeler la nuit de cristal du 8 au 10 novembre 38.

Il y a une semaine, sur I24news,Elie Chouraqui faisait le point pendant plus d’une heure sur l’antisémitisme en France. Vous gagneriez à prendre connaissance des propos et des faits qui sont commentés au cours du débat :

https://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/194545-190203-l-antisemitisme-est-un-virus-mutant-il-faut-le-combattre-par-la-culture-freche-sur-i24news

Je ne saurais trop vous conseiller aussi la lecture des bouquins de Pierre-André Taguieff, particulièrement Une France antijuive ? Mais les mille pages extrêmement documentées de Prêcheurs de haine, dès 2002, laissaient déjà augurer d’une situation qui ne pouvait conduire qu’aux crimes antisémites qui ne tarderaient pas à suivre : quand on est un Français juif, le risque de laisser sa peau dans un attentat est cinq fois plus élevé que celui encouru par les autres citoyens.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès