• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 5 mars 2019 12:40

@Fergus

affligé par la pauvreté de l’argumentation

C’est compréhensible. Car le débat ne porte pas sur un oui ou sur un non, ni sur une revendication chiffrée. Elle porte sur l’injustice, allez essayer de la qualifier :
entre les banques qui ne font pas leur travail
sur la zone grise dans laquelle les aides de l’Etat n’ont jamais l’air de tomber
avec ces élus qui se prennent pour nos maîtres
sur le besoin de faire des économies tout en fermant les yeux sur ceux qui n’ont pas a en faire
sur cette si magnifique campagne de France que les postes et le hôpitaux ont l’air de défigurer
sur ces guerres et ces étranges manoeuvres diplomatiques qui ne prennent du sens que si l’on passe un temps conséquent à essayer de comprendre.
Pour quelqu’un qui travaille honnêtement il est difficile de trouver le temps construire un argumentaire, en attendant, son instinct fait doucement le travail grâce à l’incessant

ballet subliminal des mouvements de capitaux.

Simpliste et peu réaliste.

C’est l’objectif : il faut rendre les demandes importantes irréalistes. L’injustice en place doit rester uniquement car elle est en place. Cette coagulation de mauvaise foi sur des valeurs d’apparence et de bons alinéas machiavéliquement cachés. Hou là là, il ne surtout pas tenter d’y toucher.
Les pouvoirs en place ne font que trahir, alors récupérons-en une partie du pouvoir.
Les banques se sont mises à imposer leurs lois, remettons les à leur place.
Alors oui dans ce cas : simplifier c’est simpliste ! Un slogan c’est une simplification.

La preuve que ce débat soit une arnaque c’est que vous y êtes allé et vous y avez retrouvé vos semblables même pas en colère. Tels des spectateurs n’ayant rien à dire poussés sur la scène pour enchérir sur le constructif. C’était bien le but : que tous ceux qui ne vivent pas la colère et ses raisons quotidiennement apportent leur petite pierre mentale à l’édifice bringuebalant au lieu de le questionner.

Moi aussi j’étais nul en argumentation il n’y a pas si longtemps que ça. De même j’ai la certitude mathématique (la dette, les taux, les déficits...) qu’on vous offrira un jour, par surprise, une superbe raison de vous mettre en colère. En attendant, c’est gentil de votre part de nous conforter dans nos hypothèses.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès