• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


sls0 sls0 6 mars 2019 17:51

Dans les années 80-90 j’aidais pour le Tibet en Belgique. Efficace et apolitique.

Le but à l’époque le Daïla Lama à Strabourg et Bruxelles, on y est arrivé. Chiant et efficace comme des mouches à merde. Technique de salopards, demander aux communes si elles étaient d’accord pour mettre un drapeau tibétain qu’on leur fournirait et prévenir les gendarmes qu’un arrêté royal de 75 n’autorisait les drapeaux étrangers qu’en cas de visite officielle d’un représentant du pays. Le Daïla Lama n’étant pas un représentant officiel, 15 jours de polémique dans les journaux, sacré pub gratis.

Après s’être mis en place dans la peau des différents interlocuteurs, on s’est aperçu que les tibétains avaient raison ainsi que les chinois. Il suffisait de changer les dates de références historiques.

C’est plutôt la manière d’appliquer son raisonnement qui passait mal coté chinois.

Je peux certifier qu’il n’y avait aucun contact ou influence US ou autre étant bien placé pour le savoir.

Ici je vois que c’est associé aux ouïgours, j’y vois plus de l’anti chinois que de la défense culturelle. 

Je ne dirais pas que c’est du copié/collé du département d’état US, mais essayez de vous démarquer.

Analysez en regardant les différentes visions, faites vous un but apolitique.

C’est quoi votre but au fait ?

Si c’est que les tibétains puissent vivre leur culture sans entraves ça me va.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès