• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


cevennevive cevennevive 8 mars 17:17

Bonjour la belle Marilyn,

Personnellement, je trouve l’expression « journée des droits des femmes » hypocrite, abjecte et méprisante.

Si ces « autorités » de malheur ont décrété qu’il nous fallait une « journée », c’est qu’ils reconnaissent que nous sommes exploitées et maltraitées par la démocratie, non ?

C’est un peu comme décréter une journée des noirs, des esclaves, des enfants trouvés, des chiens, des chats, des animaux abandonnés, etc.

Nous n’avons nul besoin d’avoir une « journée » nous célébrant, nous sommes tous égaux, devant le travail, la misère ou la richesse, la maladie ou la santé, la vie ou la mort.

Cela dit, votre article décrit bien les sujets bateau des médias et de la presse féminine (que je fuis comme la peste). De même que Elizabeth Badinter ou Simone de Beauvoir nous ont fait plus de mal que de bien avec leurs principes idiots.

Et les féministes, avec leur volonté de nous aider, se rendent ridicules parfois et cela n’arrange rien (Marlène Schiappa par exemple)...

Comme je préférerais un monde ou ne règne pas cette dichotomie !

PS : j’ai adoré Marilyn, sa vie, son physique, sa voix et son destin tragique a peut-être été le reflet de ce que vous écrivez dans votre article...

Bien à vous.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès