• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


totof totof 13 mars 2019 15:12

@samy Levrai
On ne peut pas mettre sur le même plan la cause animale et des courants néo-fascistes comme le féminisme. Je pense que les causes peuvent se rejoindre dans l’anti-capitalisme et la création d’un régime démocratique en France et ailleurs. Si les animaux sont les martyrs de notre époque, c’est à cause du mode de production capitaliste. C’est lui qu’il faut tomber et il ne faut donc pas opposer la cause animale à la protection des humains dans un système inhumain. C’est en fait le même combat.
Du coup, les militants type L214 se plantent quand ils font chier le petit boucher du coin. Il faut qu’ils s’attaquent au mode de production, donc au système d’accumulation du capital, donc à la bourgeoisie propriétaire des moyens de production. Instaurer une démocratie en France serait un moyen de mettre un terme à l’hégémonie de la bourgeoisie : donc ils leur faut aller sur les ronds-points avec les Gilets Jaunes pour défendre le RIC. Et là, petit mot à l’auteur, ils se rendront alors peut-être compte qu’il y a des gens bien à l’extrême-droite, qui sont honnêtement touchés par le malheur des animaux dans le mode de production actuel.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès