• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Laurent 47 14 mars 2019 12:16

L’histoire est très simple, et il n’y a pas à tortiller du cul pour chier droit !

Le Crédit Lyonnais, mandataire de Bernard Tapie, était censé défendre les intérêts de Bernard Tapie, et non se payer sur la bête !

La différence entre le prix de vente d’Adidas proposé à Bernard Tapie par le Crédit Lyonnais, et le bénéfice réalisé par cette banque quelques mois plus tard porte un nom : on appelle ça une escroquerie pure et simple !

Tout le reste n’est que magouille, car le Tribunal arbitral a été désigné justement pour éviter que le Crédit Lyonnais ( l’escroc ) ne soit condamné à une plus lourde peine financière.

Et maintenant, c’est l’escroc qui veut récupérer ce qu’il a volé à son client !

C’est quoi, cette justice de merde ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès