• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Garibaldi2 14 mars 00:26

@Croa

’’En 1902, Emil Jellinek, important concessionnaire automobile DMG français du début du XXe siècle (situé sur la Côte d’Azur), dépose et protège légalement et officiellement, la marque commerciale « Mercédès », du surnom de sa fille alors âgée de 13 ans, et signe un « contrat d’exclusivité commerciale » pour les automobiles DMG pour l’Autriche-Hongrie, la France, la Belgique et les États-Unis. Il fait légalement modifier son nom en « Emil Jellinek-Mercedes ». Il construira par Paul Daimler et Wilhelm Maybach de Daimler-Motoren-Gesellschaft, les premières Mercédès Simplex et les Mercédès 35 CV de course qu’il se chargera de commercialiser. Grâce à cela, il entra au conseil d’administration de DMG.

En 1909, Mercédès dépose la célèbre étoile à trois pointes (dessinée par Paul Daimler), pour représenter les trois voies que Gottlieb Daimler avait choisies pour ses moteurs : terre, mer et air, emblème de toutes ses voitures à partir de 1911.’’

Wikipédia


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès