• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Aristide Aristide 16 mars 08:12

@Fergus

En admettant que nous nous soyons trouvés dans un système à la britannique, LREM n’aurait sans doute pas dépassé les 24 % de Macron au 1er tour.

Le problème est de transposer le système électoral d’un pays ou le bipartisme domine depuis des décennies dans notre situation. Les pays du Sud et pas seulement eux, dont la France, l’Italie, l’Espagne se caractérisent par une balkanisation des partis. Une proportionnelle interdirait toute majorité stable.

Précisément, on n,e peut pas, et c’est le gros avantage de ce système car il oblige les partis proches à dialoguer et à trouver des voies de consensus programmatiques.

Les compromis qui se règlent à l’intérieur des partis en Angleterre, aux EU, ... sont transformés en alliance de circonstances ou même plus contre nature comme en Italie. Les partis très minoritaires qui participent à des coalitions dans ces systèmes ont par leur position un pouvoir exceptionnel par l’apport de voix pour faire une majorité.

La proportionnelle ne peut rien donner de bon dans nos pays, on constatera ce qui en est après les européennes ...

Qu’un parti comme le RN, qui a réuni sur son étiquette 7,7 millions de voix au 1er tour de la présidentielle et 3 millions au 1er tour des législatives, ne dispose que de... 8 députés est un déni de démocratie, ne vous en déplaise !

Je me félicite que les élus locaux soient choisis sur une base locale, un vote entre plusieurs candidats. Une proportionnelle intégrale nationale transformerait les élus locaux en simples redevables de ceux qui les ont mis sur la liste en position éligible. En gros, des apparatchiks soumis au dictât d’un chef charismatique, une soviétisation du système dans tous les partis. 

Vous critiquez assez vertement les députés LREM pour leur obéissance pour ne pas vouloir d’un système qui encourage encore plus ce genre de comportement. Plaire au pouvoir est tellement fort qu’il n’ait besoin d’en rajouter.

Allons notre pays possède une constitution depuis maintenant plus de 60 ans. Elle a permis de traverser des crises, l’alternance que l’on croyait impossible s’est produite.

Le système majoritaire est adapté à la structure de notre paysage politique, la IVème est morte de l’instabilité de ses gouvernements provoqués par un système proportionnel mixé pourtant avec une part de majoritaire. Allez voir les résultats des législatives, aucune majorité claire et des compromis... enfin des compromissions obligatoires.

Alors si des partis minoritaires comme LFI, RN et Modem souffrent d’une sous-représentation c’est au bénéfice d’une stabilité politique qui est indispensable. Il ne tient qu’à ces partis à nouer des alliances électorales en place de discourir à perte de vue de sujet aussi improbable que la VIéme. 

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès