• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Axel_Borg Axel_Borg 9 avril 2019 11:12

@Odin,

Je ne nie pas tes chiffres, je dis juste une chose ... la France est structurellement surendettée et cela ne vient pas de l’Europe ni de la loi de 1973.

Qui dit dette dit intérêts en effet. Mais si l’on veut justement réduire la dépendances envers ces acteurs et les marchés financiers au sens large du terme, il faut dégraisser notre dette et arrêter de procrastiner en transmettant la patate chaude à nos enfants et petits-enfants ...

Cela vient de l’incapacité de nos gouvernants, hommes politiques plus qu’hommes d’Etat, à faire les réformes ...
Et les rares qui osent (Juppé en 1995) s’y prennent très mal en terme de timing et de forme.

Si tu rétablis les finances publiques via un excédent primaire, tu n’as donc plus de déficit et tu réduis ta dette.

Mais on a préféré Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron plutôt que Mendès-France, Barre, Delors, Seguin, Rocard, Chevènement, Fillon ...

Bref depuis le trio CdG / Pompidou / VGE, la France n’est plus dirigée à Paris, indépendamment de Bruxelles.

Il est possible de revenir à 42-43 % de dépenses publiques en faisant la vraie chasse aux gaspillages : redondances, assistanat divers et varié ...

Ce n’est pas avec l’ISF ou la chasse à l’évasion fiscale (très chère et qui ensuite dévalorise les activités concernées) que l’on va redresser ce pays.

Mais avec la fin du Tonneau des Danaïdes, ce système qui voit l’Etat jacobin grossir encore et toujours sa taille de mammouth, et les collectivités locales embaucher à tour de bras sans jamais se poser la question de la pertinence et du mandat.

Le jour où l’impôt redeviendra un partage commun pour la création de grands projets ainsi que bien entendu les tâches régaliennes (police, gendarmerie, justice, défense, finances et douanes) et une solidarité minimum (éducation, santé, culture), on aura progressé ...

Cela permettra à l’Etat de mettre fin aux zone de non droit qui pullulent : Corse, 9-3, Marseille, NDDL et désormais depuis samedi 17/11 les centres villes de Paris, Bordeaux et tant d’autres métropoles françaises ...

Macron avait écrit « Révolution » ? Au lieu de la faire, il la subit en se prenant le boomerang pleine face. Mais comment imaginer autre chose quand le logiciel est socialiste et ne sait pas créer autre chose que des taxes en face des nouveaux problèmes ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès