• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


JPCiron JPCiron 23 mars 2019 22:39

@Arthur S

Bonjour,

Je suis allé sur votre lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fausse_banni%C3%A8re


Si j’ai bien compris, il s’agit d’une stratégie violente d’infiltration « avec faux-nez » (fausse bannière).


Les terroristes israéliens « avec faux nez » des années 80 se sont aujourd’hui retrouvés « dans les allées du pouvoir » selon le journal israélien HAARETZ : https://www.haaretz.com/israel-news/.premium.MAGAZINE-how-a-group-of-jewish-terrorists-ended-up-in-israel-s-halls-of-power-1.6244028


Cet autre épisode est aussi cité par votre lien :

<<

De 1979 à 1983, les services secrets israéliens mènent une campagne à large échelle d’attentats à la voiture piégée qui tua des centaines de Palestiniens et de Libanais, civils pour la plupart, revendiqués par le « Front pour la libération du Liban des étrangers » (FLLE). Le général israélien David Agmon indique qu’il s’agissait de « créer le chaos parmi les Palestiniens et les Syriens au Liban, sans laisser d’empreinte israélienne, pour leur donner l’impression qu’ils étaient constamment sous attaque et leur instiller un sentiment d’insécurité.  » Le chroniqueur militaire israélien Ronen Bergman précise que l’objectif principal était de «  pousser l’Organisation de libération de la Palestine à recourir au terrorisme pour fournir à Israël la justification d’une invasion du Liban. (source : Rémi Brulin, « Quand Israël créait un groupe terroriste pour semer le chaos au Liban », Orient XXI,‎ 20 juin 2018 (lire en ligne [archive], consulté le 21 juin 2018)

>>


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès