• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Hijack Hijack 7 avril 13:58

@Jonas

Jésus n’a jamais porté le sabre ... pourtant, il se défendait.
Mohammed lui, n’avait pas du tout le même rôle que Jésus ... Il se défendait et n’a jamais agressé, ni lui, ni ses hommes. Après, d’aucuns peuvent voir le côté maléfique d’un conte de fée.
.
Si toi, tu comprends le Coran comme le comprennent les islamo terroristes, libre à toi ...
j’ai donné assez d’arguments plus haut pour confirmer ce que je dis.

Mon combat, sache le, n’est en rien contre vous les anti Islam, mais contre ceux qui cherchent à détruire l’Islam que sont les islamo/wahhabo/tarkfiristes ... Les anti Islam comme bcp d’entre vous ne sont que les victimes de ces terroristes.
Bref, vu le niveau et surtout la mauvaise foi (car tu ne lis pas, ce que je poste ...) ... malgré que tu y réponds.
.
Le Coran ne fait pas rigoler, il fait réfléchir ... ce que manifestement, ni toi, ni les islamistes, ni ceux qui ont intérêt à ces mal-compréhensions ne sont prêts à comprendre. Je m’insurge contre ceux qui confondent paroles Divines et incompréhensions des hommes, quelle que soit la croyance.
.
Le Coran n’est pas plus violent que n’importe quel livre religieux ... et pour en terminer :
.

La Bible est bien plus violente que le Coran Analyse _ Un ingénieur américain a utilisé un logiciel d’analyse pour passer au crible les deux textes sacrés. Les résultats sont étonnants.

.
Depuis la montée du terrorisme islamiste, le Coran est régulièrement accusé d’encourager davantage que les autres textes religieux les actes brutaux via des versets à l’idéologie meurtrière. Du coup, Tom Anderson, un ingénieur en informatique de New York, a voulu vérifier ces croyances en analysant la Bible et le Coran de manière totalement objective. Conclusion : le texte chrétien comporte bien plus d’allusions violentes que son homologue musulman.

Comment est-il arrivé à ces résultats ? Il a conçu un logiciel d’analyses, OdinText, qui scanne froidement les documents et est capable de révéler des tendances dans le vocabulaire utilisé en relevant des mots-clés choisis et leurs synonymes. Ont ainsi été passées au crible les huit émotions humaines principales, soit la joie, l’attente, la colère, le dégoût, la tristesse, la surprise, la peur/anxiété et la confiance. En tout, quelque 886’000 mots ont été analysés en tout.
.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès