• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


oncle archibald 9 avril 14:39

@Odin : "Encore une fois, vous dites n’importe quoi.« 

A la lecture attentive de votre post on comprend que les Français dans leur ensemble, disons »le peuple« pour être à la mode gilets jaunes, est trop con pour choisir le candidat qu’ils souhaite le jour de l’élection.

Mais dès le lendemain, youpie, il redevient normalement intelligent et se rend compte qu’il a été grugé parce qu’on l’a obligé à voter, »à l’insu de son plein gré« évidemmenet, pour » un young-leader (FAF), sélectionné par Bilderberg (2014), aidé par des « clubs » via Jouyet et Attali…, sponsorisé par 9 milliardaires possédant l’intégralité des médias ayant fait un matraquage éhonté 24h/24h et 7j/7j pour ce candidat sorti de chez Rothschild, n’ayant jamais eu aucun mandat électif. « 

Qui dit n’importe quoi ? Etait-il ou non visible à la veille de l’élection que certains candidats, dont Emmanuel Macron, étaient les candidats favoris du monde des affaires ? Dans ces conditions pourquoi »le peuple« n’a t-il pas choisi pour s’opposer à lui de voter pour un candidat qui prônait au contraire de liquider les entreprises, de dézinguer tous ces salauds de »riches« , de tripler le nombre de fonctionnaires et »en même temps« de diviser par deux les impôts taxes et prélèvements divers qui nous écrasent ?

 »Le peuple« est-il con au point de voter contre son intérêt ou bien au contraire est-il normalement intelligent et conscient que pour avoir de quoi payer des fonctionnaires, la sécu et les retraites il faut d’abord produire des biens, créer de la richesse, et »en même temps« se libérer de la dette qui pèse sur notre budget commun pour plusieurs générations ?

Dans ce cas là ne serait-ce pas vous et quelques autres idéologues non pas Macron qui essayeraient de nous enfumer ?

Moi depuis toujours je pense que »le corps électoral« , que l’on peut traduire par »le peuple", n’est pas du tout con, sait exactement ce qu’il fait, et vote après réflexion soit pour un projet qui lui plait soit contre ce qui lui déplaisait lors de la ou des mandatures précédentes.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès