• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


rosemar rosemar 14 avril 09:36

@Fergus

Mais les noms sont révélateurs et importants ! Quand on est sensible à la poésie, on doit être sensible aussi aux mots...
Je ne fais aucun étalage, j’analyse un texte et ses composantes : les sonorités en font partie... les sifflantes sont douces, les gutturales plus rudes, etc.

Il ne faut pas mépriser la phonétique !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès