• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Guy19550 Guy19550 30 avril 17:23

Quand j’étais petit, je parlais le dialecte à la maison et mes parents nous ont mis moi et mon frère) à l’école gardienne en langue française, je crois que c’était à partir de l’âge de 4 ans. Mon frère y a donc été avant moi. Le pourquoi de cette situation, je la connais, c’est simplement parce que nos parents étaient conscients des problèmes que posent le Néerlandais (papa était prof de Néerlandais). On m’a dit que eux étaient mal traités en tant que flamand. Mon père a eu à faire ses études en Français à défaut d’école néerlandophone pour cela. Ma mère a été au pensionnat et pratiquait les deux langues. Plus tard, j’ai aussi fait des études supérieures et je n’ai jamais eu à subir d’injures pendant l’éducation. C’est venu après, quand j’ai commencé à travailler. Un directeur m’a traité de sale flamand et là j’ai compris ce qu’il en était, avant pas vraiment compris les choses. En politique, c’était sans arrêt la guerre linguistique et en Belgique, pour devenir premier ministre, il est conseillé de parler les deux langues. La conséquence de cela est que bien souvent, les premiers ministres étaient des néerlandophones car eux savaient parler le Français alors que pour l’inverse, ce n’était pas évident. Les premiers ministres francophones (sans néerlandais) n’ont jamais fait long feu (à quelques exceptions près. Quand la régionalisation est venue, en politique les uniligues sont allés dans les régions, ils ont quité le fédéral. Je sais ce qu’il en est avec les langues et s’il n’y a pas de tolérance des autres, c’est mort !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès