• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Jean S 1er mai 04:31

 

 

A force de réécrire l’histoire à son avantage ou aux désavantages des autres, on fini par jouer la comédie.

Que les erreurs du passé d’extrême gauche, de gauche, de droite, d’extrême droite aient été toxiques personne n’en doute.

A force de s’insulter dans le passé c’est le présent er l’avenir que l’on ignore.

C’est aujourd’hui que les problèmes se pausent, hier c’est fini, demain ce n’est pas encore arriivé.

La déliquescence française, l’hippocrisie allemande, la lâcheté britanique sont bien plus préoccupantes aujourd’hui.

Tant que l’on laissera les junkers, ces suppots du dumping fiscal organisé aux sommets des institutions européennes nous resterons tous de gauche ou de droite les esclaves du FMI dirigé par les banquiers et une banquière stratège de France.

A quand une fiscalité pour toutes et tous équitable et à quand une fiscalité sur les revenus du travail réduite à echelon d’une TVA. A quand une fiscalisation de tous les acteurs de l"économie, à quand une fiscalisation des robots, à quand uns fiscalisation de tous les pollueurs, à quand une fiscalisation des bénéfices, à travers de tous les pays d’Europe sans passe droit et sans fuites fiscales.

A quand une élimination des couches de parasites de toutes obédiences et une vrai remise aux travail ?

Quel parti politique a mis ça à son programme ?

Combien de pays d’Europe sont aux mains de la droite en collusion avec l’extrême droite ?

Ce seraient les Salvini, les Orban, les Lepen, les De Wever qui nous sauveront ?

Si il n’y a pas le feu, il couve ! Ou sont les pompiers ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès