• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Christian Labrune Christian Labrune 2 mai 08:54

@CN46400

La première chose que fit De Gaulle rentré à Paris après la Libération, ce fut aussi de désarmer les FTP après les avoir ostensiblement snobés comme l’a souvent rappelé le colonel Rol-Tanguy.

Ca peut paraître injuste ou inélégant, mais De Gaulle avait ses raisons. Il savait très bien qu’une large majorité de Français avaient soutenu, du moins dans les premiers temps, le Maréchal, étaient des collabos, et que les vrais résistants de la première heure n’avaient pas été bien nombreux. S’il avait fallu se livrer à une épuration rigoureuse, avant de confier la tâche à la magistrature, il aurait fallu épurer la magistrature, et il n’y serait pas resté grand monde pour faire le boulot. Une large majorité du peuple français aurait bien dû se retrouver sous les verrous, frappée d’indignité nationale, et ce n’était pas possible.

Les FTP communistes, s’ils n’avaient pas été désarmés, se seraient très bien chargés eux-mêmes du sale boulot, et ils avaient déjà commencé. Pas mal de pauvres bougres, qui n’étaient pas vraiment des collabos mais qui étaient assurément des anti-communistes, sont vite allés dans l’autre monde. Le parti se chargea même d’éliminer en son sein ceux qui avaient pu, à un moment ou à un autre, ruer dans les brancards. Il y eut des exécutions sommaires, comme dans la forêt de Katyn, mais à plus petite échelle, et de nombreux historiens ont déjà fait la lumière là-dessus.

Je vous renvoie au premier article que je trouve sur le Net et qui traite de ces questions.

https://next.liberation.fr/livres/2012/12/07/liberation-de-paris-les-ftp-couteau-entre-les-dents_865970


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès