• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Sirius Sirius 3 mai 16:53

Que ce soit Michel Onfray, Caroline Fourest, Aymeric Caron, de Soral à Houria Boutelja etc. on tous en commun ce besoins de se faire une place. Entre d’une part l’enclume du capitalisme et d’autre part le marteau des masse de plus en plus en souffrance. Chacun y va de avec une vision révisionniste de l’histoire. Espérèrent deux tickets, l’une au soleil l’autre pour acheter une moral devant les ravages de notre époques.


Onfray revisite le communisme, en brouillant les cartes de l’histoire, espérant que les gens s’attaque au communisme plutôt cas son opposé, le capitalisme. Comme si le communisme n’était qu’un seul et unique bloc qu’il soit historique, politique ou idélogique.


Aymeric Caron revisite l’histoire de la cause animal, prenant part à une vision anti-spéciste qui est d’obédience anarchiste. Cette vision qui fut de tout temps combattu en France, vivait depuis les année 1990 à la marge de la cause animal. L’antispécisme met en avant que les gens auraient des préjugés contre les animaux et de ce fait le problème viendrait des gens et non du capitalisme. Qui utilise les animaux comme ressource pour produire d’autre ressource.


Soral ravivent la paranoïa généralisé, les complots, l’histoire du monde pétrie d’une vision irrationnelle. Un mélange de National Socialiste 2.0 ravivant l’antisémitisme sous couvert de lutte pour la libération de la Palestine. Oubliant qu’il existe une vision communautaire, qu’elle soit religieux ou ethnique. Que la communauté juif n’est qu’une communauté parmi d’autre. La lutte pour la libération de la palestine n’a jamais été aussi importante et efficace cas l’époque de L’OLP et du FPLP qui n’était pas alors gangrené par une vision théologique.


Houria Boutelja qui remet sous couvert d’anti-racisme une vision racialiste et communautariste.


J’en viens parfois à penser que le gauchisme est vraiment la pire des maladie, aussi néfaste que le fascisme. Le gauchisme permet un travail en interne, il joue avec plus ou moins d’efficacité un travail de sape en interne, quand le fascisme travail les gens au corps.


Mais ne perdons pas espoir, pour l’humanité, la biosphère et bien sûr les animaux si souvent oublié. Tout ce gens finiront au mieux dans les oubliette de l’histoire au pire il seront vu comme des traîtres.


Article intéressent merci à vous.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès