• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


grangeoisi grangeoisi 1er mai 18:17

Bref pour en revenir à Poutine : « Ce qui est à moi est à moi, ce qui est à toi on peut en discuter  avec des volontaires armés et masqués. »

Il va s’en prendre une, un jour, pleurant à chaude larmes que l’UE, les USA lui en veulent. Pauvres Russes et Ukrainiens ce sont eux qui seront les plus à plaindre. Faut dire qu’avec la bande de fous à la tête des nations influentes , on n’est pas sortis de l’auberge !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès