• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Christian 5 mai 08:31

@JPCiron
Alors « croyant » n’est aussi pas adapté à ce que ressentent les personnes (ça m’évite d’écrire celles et ceux...) ayant une véritable relation avec Dieu, relation évidemment réfutée, faute de preuve scientifique par...les athées. Mais de même qu’il est assez compliqué voire impossible, de mesurer et de quantifier le niveau d’amour ou de haine, ces sentiments n’appartiennent qu’à nous même, seul capable d’appréciation. 
Le mot croire, donc croyant, est rempli d’incertitude....je crois qu’elle va arriver (je n’en suis pas certain) or la relation avec Dieu va au-delà d’une quelconque croyance, c’est du même type qu’entre personnes amoureuses, avec la certitude du sentiment. 
Cela montre la difficulté du langage pour exprimer le domaine de la spiritualité. Ce serait intéressant d’analyser ce fait dans des langues différentes.
Quoi qu’il en soit nous aurions tout à gagner à fortement dépassionner les débats et à mieux se comprendre. Par exemple déjà admettre, du côté des croyants, le véritable et incontestable danger des excès du religieux. On peut être simplement croyant sans avoir à se plier à des rites et dogmes inventés par des hommes imbus de pouvoir. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès