• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Raymond75 6 mai 18:15

J’ai connu les cours magistraux lorsque j’étais à l’école, au collège ou au lycée. Nous étions alors 45 élèves par classe, et les profs n’avaient pas une seconde à nous consacrer pour pouvoir respecter (déjà) le programme.

Exception comme l’a dit l’un ’entre nous : les sciences, où il y avait des expériences que nous devions être capables de comprendre et d’expliquer, et les maths où il faut faire appel au raisonnement rigoureux. Mais pour ceux qui avaient du mal à suivre, et bien tant pis pour eux, de toute façon il y avait du travail à l’époque.

Puis j’ai connu, peu de temps avant de m’échapper, les cours magistraux à l’université, où un prof qui travaillait 16 h par semaines débitait son cours mécaniquement devant 400 étudiants, en se fichant éperdument de savoir si quelqu’un suivait. De toute façon, ce sont les Travaux Dirigés qui sont importants.

Autre temps, autres moeurs : aujourd’hui, les médias ouvrent sur le monde, pour le meilleur et pour le pire. Il faut donc transmettre l’envie d’apprendre avant d’enseigner, et là c’est plus difficile. Pour les gosses des ’bons milieux’, cela fait partie de la transmission familiale, pour les autres, et bien il n’y a rien, mais il n’y a pas de travail non plus ...

Reste donc une solution inenvisageable pour l’Éducation Nationale : revaloriser très fortement enseignement professionnel initial et la formation continue des adultes, et continuer d’offrir un enseignement de bon niveau pour les ’bons’ élèves, et une formation de très grande qualité pour les élèves travailleurs qui ont de l’ambition.

La sélection n’est pas un gros mot ; ce qui est une horreur, c’est de voir 140 000 jeunes arriver à l’âge adulte sans aucune qualification ni même structuration intellectuelle !

Les profs devraient être mieux payés en effet, à condition que les plus expérimentés exercent dans les zones les plus difficiles.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès