• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Jean De Songy 8 mai 22:39

La nullité gogochonne rassure.... Salvini ! smiley

 

Pour monter le niveau (beaucoup trop...)

 

La beauté italienne a une origine étrusque, elle culmine ds le gothique et le Quattrocento et non ds la Renaissance. Aux 13-15e siècles. En peinture Della Franscesca et non Raphaël où Vinci par ex, Pourquoi

Mort de l’art dirait Hegel, (et oui on est fanatique où on l’est pas...) La Rome et autres oligarques pour lesquels ils travaillent (ces peintres de la Renaissance) n’est plus ds la ferveur religieuse créatrice (comme ajoutera Marx, l’art a besoin de mythe créateur), mais ds un classicisme déjà établi ; un art « moderne » qui était devenu sentimental, c.a.d introspection (on est pas ds le plug anal géant vert de la chiure gocho qd même...tte la technique et son respect). Le sentimental qui deviendrait bourgeois chez la peinture hollandaise, même auto-conscience réflexive de l’art avec son tps

L’intérieur fait l’extérieur, le plug anal géant vert sodomique extériorise gogochon. Sans médiation... vulgaire oblige.

Données géographiques, climat où terre d’ombre toscane, et historiques, la Ravenne goth byzantine, Sicile des maures, lombards germaniques, la puissance créatrice, aristocratie non encore devenue technocratique, restée naïve et pleine de mythes synthétisant une civilisation, coupole byzantine sur architecture étrusque mâtée de voûtes mauresques, pour cathédrale à Pise, pas un supermarché à gogochons multiethniqué rappeurs....

 

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès