• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Scherzando 10 mai 08:38

Desproges « avait un coeur gros comme ça » c’est évident .Affirmer que dans ses attaques « il n’en pensait pas un mot » ça l’est beaucoup moins... Il suffit de se rafraichir la mémoire avec ses brèves tirades ou écrits sur Leprince-Ringuet, Michel Droit, BHL, Lalanne, Chantal Goya.Reconnaitre qu’il pouvait se transformer tueur c’est aussi le respecter,l’humaniser dans ses faiblesses et ses méchancetés.Même si à l’évidence le fond du personnage était fondamentalement bon et généreux.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès