• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


JMBerniolles 11 mai 20:37

Cette question du « Climat » marque, comme d’autres que je ne citerai pas, l’intrusion de la « politique », de l’idéologie et des sectes dans un domaine purement scientifique.

Comme la parole dans les médias, d’une manière non innocente bien entendu, est donnée aux gens qui ne connaissent rien mais croient savoir, aux charlatans type Jouzel,... la majorité des gens ignorent qu’il y a dans le milieu scientifique, notamment dans notre Académie des sciences, beaucoup de scientifiques qui s’opposent, sur une base scientifique, à la théorie du réchauffement climatique d’origine anthropique. Où le CO2 équivalent émis par les activités humaines est à l’origine d’une escalade complexe où la vapeur d’eau joue un rôle déterminant, et qui aboutirait à un réchauffement à la surface du Globe terrestre.

Il faut bien comprendre que dans cette théorie il y a un réchauffement sans qu’il y ait de nouvelles sources de chaleur.

Il faut bien voir qu’à la fois les modèles physiques et la capacité de calcul ne sont actuellement pas maitrisés afin de calculer le réchauffement postulé.

Dans la pratique s’il y a eu un réel réchauffement au niveau de la surface de la terre des années 70 au tournant des années 2000 (net réchauffement dans l’hémisphère nord beaucoup moins marqué dans l’hémisphère sud ce qui contredit clairement la théorie CO2 équivalent), depuis 1998 la température moyenne de la surface du Globe terrestre est sur un palier (tandis que la concentration atmosphérique en CO2 équivalent continue à augmenter). Le réchauffement qui a eu lieu ne s’explique pas simplement par une activité solaire supérieure. 

Si bien qu’un rapport de l’Académie de sciences fin 2010 parle d’un changement climatique et non d’un réchauffement.

Depuis 1998 il est assez clair que les sautes de températures moyennes terrestres sont liées au phénomène El Niño qui n’est pas relié au C02 atmosphérique.

L’écologie politique (rien à voir avec la défense de l’environnement) est intimement liée au système néo libéral. Raison pour laquelle lors de tous les mouvements sociaux nos médias asservis, Le Monde et Libé en tête, nous inondent avec leur propagande sur l’ « urgence climatique », sans d’ailleurs prendre la peine de la définir, avec des mots d’ordre surréalistes du genre « sauver la Planète » « sauver le Climat »... C’est à la fois une façade permettant de prétendre que notre système dominant se préoccupe de notre avenir et surtout un formidable moyen de taxer, la taxe carbone va bientôt arriver et de constituer des bulles financières, .. 

C’est aussi un moyen pour des personnes incompétentes et nulles, comme cette femme, de faire une carrière politique.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès