• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Legestr glaz Legestr glaz 19 mai 09:36

@Salmon Jean-michel

Vous écrivez : « NB : Et je ne pense pas utile, ni respectueux, que vous me considériez gratuitement et trop hâtivement comme ne maîtrisant pas suffisamment les questions européennes pour écrire à leur sujet. Personne n’est là pour ’compter les points’ de celui ou celle qui en a la meilleure voire l’unique maîtrise ! »

Je suis vraiment désolé de constater que ma « formulation » a pu vous choquer. Je suis partisan d’échanges sincères et respectueux de l’autre. 

Moi quoi dire d’autre lorsque je constate que vous mêlez le Parlement européen à la possibilité de « renégociation des traités ». Ce n’est pas juste, ce n’est pas vrai. J’avais donc 2 hypothèses à émettre. La première était que vous mentiez et la seconde que vous ne maitrisiez pas votre sujet. A priori vous proposez une troisième voie à savoir que, dans votre pensée, le politique pourrait l’importer sur le juridique. Le politique peut, effectivement, je suis d’accord, l’emporter sur le juridique mais il faut pour cela que le politique utilise le juridique pour ce défaire de celui-ci. Il est donc exclu d’envisager que le Parlement européen puisse interférer dans la modification des traités tant que les traités seront tels qu’ils sont. Et nous revenons au point de départ à savoir « l’unanimité » requise pour modifier un seul article et tout un processus invraisemblable auto-bloquant. 

Pourquoi faire croire qu’il serait possible de « renégocier » les traités alors que cela est une chimère ? 

Et lorsque vous écrivez : «  Depuis le Traité de Rome, nombre de nouveaux Traités ont été préparés, signés et ratifiés donc c’est possible » je note que vous ne prenez pas la mesure de la manière dont la construction européenne a été conduite. Depuis le traité de Rome il y a eu, certes, d’autres traités (Maastricht, Amsterdam, Nice, Lisbonne) mais je vous signale qu’à chaque fois le nouveau traité venait « renforcer » le précédent et ne venait jamais le défaire ! C’est ça la réalité. Le traité de Lisbonne est donc l’aboutissement de tous les traités précédents empilés les uns sur les autres.

Il est donc parfaitement faux d’écrire que les traités ont été modifiés, ils ont simplement été « confirmés » et « complétés » toujours dans le sens d’un ordo-libéralisme plus prégnant. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès