• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Pascal L 16 mai 11:35

Décidément, vous tenez donc tant à faire savoir que vous ne connaissez pas grand chose au christianisme. Si vous voulez connaître l’amour de Dieu, le mieux est de faire l’expérience de la rencontre avec Jésus. Des millions de nos contemporains Chrétiens l’ont fait et cela marque la personne à tout jamais. Pourquoi pensez-vous que des personnes sont prêtes à donner leur vie en martyr pour ne pas apostasier ? Pourquoi un mouvement qui est parti sans arme a-t-il réussi à se développer aussi vite dans le monde ? Si Néron a désigné les Chrétiens comme bouc émissaire après le grand incendie de Rome, c’est qu’il représentait déjà une menace non violente pour l’ordre établi 34 ans seulement après la résurrection. 

La violence que vous décrivez est d’abord la vôtre. Vous refusez l’amour de Dieu parce que vous ne voulez pas abandonner votre propre violence. Toutes les hérésies chrétiennes ont démarré ainsi. Vous savez que pour suivre l’amour de Dieu, il vous faut abandonner toutes vos idoles qui vous procurent un plaisir éphémère : argent, pouvoir... C’est difficile.

Quand Jésus dit « Ne pensez pas que je sois venu pour mettre la tranquillité sur terre, je ne suis pas venu pour mettre la tranquillité mais le conflit. » (Matthieu 10, 34) il parle de vous et de ce que vous êtes en train de faire. Pour ce verset, j’ai préféré la traduction de l’Évangile en araméen qui est antérieure à la version grecque et plus explicite ; la tranquillité est moins positive que la paix et c’est souvent ce que beaucoup recherchent. Parler de l’amour de Dieu est tout sauf un chemin de tranquillité et vous en apportez la preuve.

Je ne vais pas reprendre une à une toutes vos interprétations de la Bible, il n’y en a pas une qui soit correcte et le nombre de caractère dans un post sur Agoravox est limité. De toutes façons, cela ne changerait pas votre avis sur ces sujets. Tout ce que je peux dire, c’est que vous privilégiez systématiquement l’explication qui correspond à votre pensée. Vous vous dites scientifique mais ici, vous montrez une absence totale d’esprit scientifique. Même dans les sciences dites « molles », s’il n’y a pas de vérité, on peut toujours construire une certitude lorsque tous les éléments vont dans le même sens. La vraisemblance se construit. Ainsi, les historiens valident complètement les éléments de contexte des Evangiles de Luc et Jean. Par contre, vous n’aurez aucune preuve que Jésus était « fils de Dieu » ni de preuve qu’il ne l’était pas. La seule chose qui peut ensuite apporter la foi et de rencontrer Jésus personnellement, ce que je vous encourage à faire. Je n’ai donc pas besoin de vous convertir par des explications détaillées que vous ne voudrez pas entendre. Jésus sait lorsque vous êtes prêt à l’écouter. Ne croyez pas que ce soit impossible. J’accompagne des personnes qui ont demandé le baptême catholique après une telle rencontre et j’ai rencontré des dizaines de ces convertis. Cela n’a donc rien d’exceptionnel.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès