• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Loatse Loatse 16 mai 13:44

En cette époque troublée pullulait les messies potentiels... Toutefois à qui veut bien lire les évangiles sans parti pris, jamais celui qu’on nous présente comme tel ne prétend pas à ce titre... on trouve plusieurs fois si l’on en croit ces écrits, la dénomination prophète dans sa bouche, puis fils de l’homme...

Enfant, on nous disait la messe en latin.... auquel personne ne comprenait rien... (c’était d’ailleurs long et barbant), nous avions en guise de bible un missel... Plus tard lorsque la messe fut en français, on nous fit toute l’année la lecture des épitres des apôtres (morceaux choisis)... Le sermon (l’engueulade rappel à l’ordre moral), fut supprimé...

Mais à ce jour, jamais je n’ai entendu d’encouragement à lire la bible et encore moins les évangiles...

et pour cause. c’est rempli de contradictions (aime ton prochain, tend la joue et plus loin : vendez vos tuniques pour vous acheter...non pas un mars, mais une épée !!!

Va annoncer la bonne nouvelle, dans quelque maison que tu rentres si celle ci est refusée, secoue tes pieds, ta bénédiction te seras retournée.. puis plus loin celui qui ne croit pas sera condamné (au feu de l’enfer « qui ne s’éteint jamais »

Un rien cruel oui... comme le test d’égorgement du fils de bhrama euh d’abraham pardon sous couvert d’obéissance... ce qui vaudrait à ce dieu ici bas, la perpète dans nos geoles..

Ne maudit pas, mais bénit dit ce même jesus, puis plus loin lui même maudit amplement à tour de bras...« malheur à vous scribes et pharisiens hypocrites etc... », insulte volontier (sépulcres blanchis, ectoplasmes, marins d’eau douce...euh nan ca c’est pas de lui ;)

Je passe sur le conseil de s’arracher l’oeil si ton regard se pose sur un joli minois déjà pris (ou pas, va savoir), ce que certains parait il ont pris plus tards au sens littéral (quoique y avait il réellement un sens figuré ?)

Bazarde père et mère, celui qui aime son père, sa mère, sa fille, sa soeur plus que moi n’est pas digne de.....

méthode sectaire : on coupe l’individu de sa famille... (ce qui lui vaudrait aujourd’hui à lui aussi la prison)

Suivi bien sur du « donne TOUS tes sous... »ah qu’il est difficile à un riche d’entrer au royaume de dieu ! « 

et pour terminer celui à qui l’on prête les propos suivants : »je suis venu accomplir la loi« , qui s’affranchit des règles du shabbat, paradoxalement dit » que pas un iota de la Loi disparaitra", que celui qui enseignera à enfreindre l’un de ces commandements ses jours seront retranchés (ou quelque chose d’approchant, car je cite de mémoire, bref pas vraiment réjouissant comme perspective)

C’est bien pour cela que quelques siècles plus tard, l’empire romain reconditionné, fit la chasse aux protestants qui diffusaient le livre interdit à la plèbe, traduit qui plus est (x fois remanié quand même) après avoir pris ses ouailles pour des pigeons en leur proposant moinsse d’enfer, genre à feu doux ?, pour du pognon (indulgences)

Bon il faut dire que ce n’est pas la soif de vérité o ou du moins de cohérence qui habita les successeurs... surtout que le filon de la crédulité humaine est bon à exploiter...et la condition humaine, ses malheurs, sa détresse souvent, nous rend vulnérable à toute consolation intéressée...

Maintenant si leur foi rend les gens heureux (morceaux choisis), les apaisent, les soutient lors des épreuves de la vie... pourquoi irais je les aborder chez eux, à l’eglise, dans la rue, pour leur enlever leur espérance, leur baton de vieillesse pour beaucoup.. (d’ailleurs majoritairement les églises sont remplies de personnes très agées), qu’y substituer ? le consumérisme ? le code civil ?

Le monde a besoin de spiritualité, est majoritairement en quête de réponses à ce mystère qu’est la vie qui pour moi n’est pas limitée à ce que nos sens percoivent... à ce que nos scientifiques en leurs connaissances actuelles définissent...

Mais tout de même, ce qui me désole c’est que c’est bien clivant tous ces monothéistes, souvent même ca vire au massacre.. quand d’autres prennent le relai de ce qui fut commis chez nous, cathos, pour répandre euh l’amour...

que faire ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès