• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Christian Labrune Christian Labrune 17 mai 11:34

Absolument pas. C’était le blasphème ultime pour les pharisiens, pour qui le Messie ne pouvait pas se prétendre Fils de Dieu !

...................................................................
@Jonas

Là, je suis entièrement d’accord avec les pharisiens. Les pharisiens, c’est la Torah, le Talmud, et des conceptions théologiques qui sont tout de même un peu plus subtiles que celles, très naïves et très simplistes, de rabbi Jésus.

Depuis les Evangiles, il est de bon ton de cracher sur les pharisiens qu’on fait systématiquement passer, à l’imitation du faux messie, pour de sales hypocrites, mais ça, c’est le commencement d’un anti-judaïsme chrétien qui aura les conséquences que l’on sait tout au long de l’histoire du monde occidental. En prétendant imposer le dieu particulier des Juifs à toutes les nations (c’est l’idée même de catholicité, c’est-à-dire d’universalité) Jésus n’aura certes pas vraiment fait le bonheur des peuples qui ont reçu son « enseignement », mais il aura assurément scellé pour des siècles le malheur du peuple juif. S’il a comparu devant Caïphe au Sanhédrin (mais c’est peut-être une invention chrétienne) et s’il y a été condamné, c’était bien là le jugement le plus clairvoyant et le plus salutaire.

Jésus n’est pas le seul faux messie. Il y en aura eu bien d’autres tout au long de l’histoire d’un judaïsme qui a toujours su que la notion de Messie était une fabrication purement conceptuelle, une sorte d’IDEE directrice qui ne pouvait ni ne devait jamais s’incarner.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès