• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Christian Labrune Christian Labrune 17 mai 12:20

@colibri

Vos explications ne sont guère pertinentes. On ne sait pas grand chose de Jésus, et ce qu’on en sait nous vient de la doxa de l’Eglise.

Sans doute, au moyen-âge, le Christ de l’Apocalypse représenté quelquefois muni d’un glaive étincelant, celui dont se réclamaient les croisés ou les « vrais » chrétiens en lutte, l’épée à la main, contre les hérétiques, étaient-ils beaucoup mois que ceux d’aujourd’hui enlisés dans la guimauve, mais cette guimauve, qui induit à tendre l’autre joue quand on vient de recevoir une baffe, provient quand même directement des Evangiles. C’est un retour aux sources.

Il m’est arrivé, par pure perversité, d’écouter la messe, le dimanche matin sur France Culture. Le mot qui revient le plus souvent dans la prédication chrétienne, c’est le mot « Amour », et avec une telle insistance que ça finit par en devenir plus obscène qu’un film porno.

Sans doute dira-t-on que cet amour est l’agapè des Grecs, amour pur et désintéressé, où n’entre en ligne de compte aucun désir libidineux, mais on a quand même pu voir ces dernières années que la frontière entre éros et agapè, dans la Sainte Eglise catholique apostolique et romane était quelquefois très incertaine !

Je n’en ferai évidemment pas pour autant, à la manière d’un bouffe-curé que je ne suis pas, une machine de guerre puritaine contre le catholicisme : la vertu n’est pas de ce monde !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès