• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Coriosolite 20 mai 2019 21:13

Bonjour,

Adhésion, barrage, sanction, protestation, toutes ces motivations existent, sans aucun doute.

Mais j’ai l’impression qu’il s’agit là de motivations d’électeurs politisés qui n’hésitent pas quand ils le jugent utile de penser stratégie avant conviction. Ainsi des électeurs habituels de LFI voteront RN pour faire battre Macron. D’autres délaisseront le PS pour LREM contre le RN.

Seulement je crois que la masse des électeurs (votants ou abstentionnistes) est de plus en plus dépolitisée.

La perte de conscience sociale en faveur d’une conscience individuelle est un mouvement de plus en plus important. Et cette montée de l’individualisme en politique a donné une importance inédite à l’image que doivent donner d’eux-mêmes les dirigeants des partis, ceci au détriment de l’idéologie, des programmes ou des convictions.

Il est devenu plus important pour un politicien de soigner ou de se créer une image. Pour convaincre qu’on incarne, par exemple, la jeunesse, le renouveau, le changement, ou bien l’ordre, la fermeté etc., bref, des mots creux, des concepts publicitaires.

Mais néanmoins séduisants pour un citoyen dépolitisé soucieux seulement d’être du bon bord et de se sentir représenté par quelqu’un qui, croit-il, lui ressemble, ou bien incarne un avenir désirable quoique du domaine du rêve.

La démocratie de la conviction fait place à la démocratie du sentiment, facilement manipulable mais éphémère.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès