• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Deepnofin Deepnofin 24 mai 2019 21:00

Même si la dernière saison est un peu bâclée et aurait peut-être méritée d’être développée sur deux fois plus d’épisodes... j’ai beaucoup aimé ce revirement de situation.
J’y vois une analogie avec l’Apocalypse qu’on vit à notre époque (au sens noble, de Chute du Voile et de Révélations).
Daenerys dans le rôle de l’Empire : nos pays occidentaux « Démocratiques » qui se plient à la Destinée Manifeste Américaine, qui, sous couvert de bons sentiments (instaurer une « Démocratie » dans tous les pays, voir le traité Germano-Américain pour le 21ème Siècle), agit pour des instincts primitifs exécrables, avec aux manettes semble t-il des personnes totalement compromises moralement. Quand Dany dit que ce n’est pas fini, et qu’il va falloir libérer tous les autres peuples... ça ressemble à Bush, Sarko & Cie lorsqu’ils parlaient d’instaurer le Nouvel Ordre Mondial.

Et donc, cette Daenerys qu’on a aimé depuis le début, ressemble fort à cette dictature dans laquelle nous sommes, qui s’est évertué à nous endoctriner en se faisant passer pour LA Démocratie, LE Monde Libre. Et aujourd’hui, nous sommes en pleine Apocalypse, les masques démocratiques de notre dictature tombent, nous ouvrons les yeux : comme les spectateurs de GoT au moment où Daenerys tombe son propre masque en cramant la foule à grands coups de flammes de dragon (ou plutôt, de vouivre ?).

Elle n’a jamais été la pureté qu’on voulait croire, dès le début elle a été enrôlée dans la haine et l’ambition suprême (via son nom, son frère et sa position), et tous ses pouvoirs, ses moments de gloire, ont été autant de chaines qui l’ont ancré à sa propre Destinée Manifeste. Petit à petit, on pouvait voir des indices indiquant que son « amour du peuple » n’était que secondaire. Mais on ne voulait pas y croire... on aime les comptes de fée !

Aujourd’hui, de nombreuses personnes font encore de la dissonance cognitive quant à la réalité de notre Système : ils pensent encore que c’est une démocratie imparfaite, qui ne demande qu’à s’améliorer, là où tous les autres ont compris que c’était une dictature qui nous avait bien manipulé depuis le début. Au final, on se manipule tous nous-mêmes, via nos biais cognitifs : ceux qui veulent encore y croire, ceux qui font tourner la machine en pensant agir pour le Bien (alors que le Mal est omniprésent et bien visible depuis au moins des décennies)... tout comme Daenerys s’est sûrement manipulée elle-même, tout au long de la série : elle n’est pas le mal incarné, juste une pauvre personne perdue à qui le destin a confié bien trop d’ambition et de pouvoir.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès