• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Bertrand BORIUS 2 avril 2007 17:35

Ils se basent lors non plus de sondages d’intentions de vote, mais de sondages « sortie des urnes ». En gros ils postent des enquêteurs auprès de x bureaux de vote, à Paris comme en province, et ils demandent à chaque personne sortante pour qui elle vient de voter (généralement elle s’en souvient !). On interroge alors uniquement les personnes qui ont effectivement voté, et non, comme c’est le cas des sondages d’intention de vote, aussi bien celles qui iront voter que celles qui n’iront pas. (Pour rappel les abstentionnistes, au premier tour en 2002, représentaient 28% des inscrits... et ces 28% étaient interrogés au même titre que les 72% de votants lors des sondages préalables)


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès