• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


njama njama 17 juin 20:45

@Surya

A notre époque la charpente même en chêne serait certainement très simplifiée, de moitié peut-être (?, côte mal taillée) pour d’une part la raison que ce matériaux de construction de l’époque venaient par voies fluviales des environs immédiats de Paris, que les bois servaient de pâturages, que les chênes étaient rabougris, de peu de hauteur, que probablement peu de chênes n’offraient de grands fûts (troncs).
https://media.ooreka.fr/public/image/chene-pedoncule-arbre-full-13102369.jpg

Du coup pour compenser ces faibles portées il fallut à ces très honorables compagnons bricoleurs de génie qui faisaient avec ce qu’ils avaient sous la main, et à leurs savoir-faire, multiplier des assemblages complexes dans la charpente qui aujourd’hui nous paraîtrait très inutiles... tant en quantité qu’en épaisseur de bois.
Ce chêne moderne aux longs troncs, pourrait d’ailleurs être étuvé pour sa stabilité et ignifugé...
bref s’il fallut une forêt au XII° siècle la moitié suffirait de nos jours


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès