• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Jason Jason 20 juin 18:20
Bonjour,

Si je me fie à mon expérience récente (et je cuisine depuis 50 ans), les viandes françaises ou soi-disant telles proviennent de bêtes élevées aux hormones de croissance.

Expérience de ces deux dernières semaines : deux achats en boucherie théoriquement « artisanale ». Une livre et demie de veau et de boeuf destinés à être détaillés et à faire sauter dans une cocotte pour un plat mijoté. La viande a rendu jusqu’à une louche et demie d’eau dans les deux cas.

J’en ai parlé au boucher. Il m’a dit ne pas pouvoir contrôler si la viande a été produite aux hormones de croissance. Les carcasses achetées en abattoir et livrées dans son magasin ne portent qu’une indication de provenance. Le boeuf et le veau fermiers (théoriquement sans hormones) ne font pas l’objet d’un étiquetage particulier.

Même chose au supermarché pour des lardons. Ils rendent systématiquement de l’eau avant de commencer à dorer.

Conclusion : Puisqu’aucun étiquetage ne permet de repérer les viandes sans hormones ou d’origine fermière, autant aller acheter sa viande au supermarché, c’est aussi mauvais, mais c’est moins cher. Les bouchers, dans ce cas, par leur complicité et leur cupidité, poussent leurs clients vers les grandes surfaces ou les importations... c’est moins cher !

Pour moi, boeuf français ou boeuf américain, c’est kif kif...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès