• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Houp@ Houp@ 9 juillet 15:01

Bonjour,

« Ce faisant, c’est à une formidable clarification de notre paysage politique que nous assistons. »

Exact.

Un peu de tautologie : les élus de droite ont des convictions qui penchent à droite et les élus de gauche ont des convictions qui penchent à gauche.

Mais chacun avec des convictions à géométrie variable.

Un exemple au hasard, parmi tant d’autres : Hue a invité les électeurs à voter Macron. N’est-ce pas incroyable ?!

Ro-bert Hue !, un ancien responsable du PC !!!

Et malheureusement ce n’est pas un cas isolé dans la classe politique.

De fait Macron a bien fait les choses : il incarne, que dis-je, il EST « en même temps » la droite ET la gauche.

Il sait et ses mentors avec lui que, en gros depuis Mitterrand, la classe politique dans son immense majorité (mais heureusement tout le monde n’est pas à mettre dans le même panier) est acquise à la cause libérale.

Parce que pour une large part de la classe politique, défendre la cause libérale et mondialiste, c’est défendre avant tout ses propres intérêts.
Et les Gilets Jaunes, c’est les autres....

Il s’avère donc que Macron le machiavélique, est à la fois le révélateur et le bénéficiaire provisoire de cet état de fait. Est-ce vraiment une surprise ?

Question subsidiaire : Macron et avec lui la droite et la gauche fusionnées sera-t-il crédible pour se présenter à un deuxième mandat ? Rien n’est moins-sûr.

Pas grave. Le SYSTÈME est résilient : la politique verte est sur les rails et a le vent en poupe.

A moins que ....


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès