• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


ribouldingue ribouldingue 9 juillet 19:36



En prônant la dérégulation des marchés et la libre circulation des capitaux et des marchandises, le mouvement ultra libéral lancé politiquement dans les années 1980 par Ronald Reagan et Margaret Thatcher s’est traduit par un nouvel essor pour le système capitaliste. La mondialisation des capitaux, du commerce, de la production a renforcé les différentes formes d’exploitation et d’oppression. Ses hauts lieux symboliques dessinent, comme autant d’étapes d’une longue marche pour le despotisme de marché.

Donc inutile de se poser autant de questions sur le management du roi de France. C’est pourtant simple à comprendre. Il n’a pas sorti un lapin de son chapeau de magicien. La politique qu’il mène n’est pas non plus dans ses gènes, car on ne naît pas enfoiré, on le devient. Sa politique est dans la continuité de ses modèles des années 1980. En sachant que la mondialisation mènera inéluctablement à la guerre mondiale, comme ce fût le cas lors des autres mondialisations capitalistes d’hier et d’avant hier, qui démarrent d’abord, par les cracks boursiers pour se terminer par les armes. Le système capitaliste est viable tant que tout s’achètera tout se vendra et tout se jettera. Pour le faire fonctionner, tout est produit dans l’obsolescence pour enrichir les riches tout en aguichant les actionnaires dans un système boursier en leur faisant miroiter qu’ils deviendront des milliardaires. Pour que tout roule les capitalistes ont mis en place un système de crédits ( le père noël) pour que les ouvriers s’achètent toutes sortes de choses inutiles, et surtout pour ne pas qu’ils se rebellent, qu’ils soient fiers de produire de la merde en pensant qu’ils pourraient être comme leurs frères et sœurs des chômeurs, des fois que ça leur donnerait des mauvaises idées en cassant les rouages de la belle machine capitaliste. Alors, pour ne pas que ça arrive trop rapidement les capitalistes avec leurs comparses les banquiers ont inventé la vie à crédit pour ceux qui sont tout en bas de la pyramide. Même les guerres se sont les capitalistes avec leurs fidèles affidés banquiers qui les déclenchent et qui les maîtrisent le temps que ça leur chante. Dans le raisonnement de ces individus sans honte et sans reproche, la guerre est l’hygiène du monde. Elle leur sert de variable d’ajustement en réduisant la surpopulation tout en envoyant les peuples au casse pipe qui servent de chair à canon. Comme ce système est basé sur les énergies fossiles et que nous sommes sur le déclin par l’épuisement des ressources mondiales. Les marionnettes gouvernementales de tous les pays industrialisés font espérer aux peuples qu’ils ont la solution au problème énergétique avec le nucléaire civil en faisant croire aux neuneus qu’il résoudra tous les maux quand les énergies fossiles seront épuisées. Sauf que cette énergie est encore plus polluante que les énergies fossiles, et qui plus est, les humains ne savent pas la maîtriser. Pour preuve à chaque catastrophe nucléaire des millions de personnes sont évacuées des zones atomisées. Ce n’est quand même pas par snobisme. Bienvenu dans la fluorescence nucléarisée avant que ce monde ne devienne un grand cimetière.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès