• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


ribouldingue ribouldingue 12 juillet 2019 21:25

Le monsieur propret et bien mis sur lui, dont il y a encore peu de temps, était au bord des larmes « de crocodiles » face à JJ Bourdin lorsque le journaliste lui rappelle les critiques de François Ruffin. Décidément, le nouveau monde claironné par le petit monarque commence sérieusement à avoir des relents d’ancien monde à prendre du plomb dans l’aile et à sentir le moisi. Après le Benalla, voici le nouveau de rugy. Pauvre homme, le homard lui ait passé au travers de la gorge et le pinard à 500 balles lui a filé la gueule de bois, pour couronner le tout, le voilà avec un statut de cas social qui touche le rsa et on lui a octroyé un logement hlm aux frais de la princesse s’il vous plaît ! pour accueillir ses enfants d’un 1er mariage… C’est triste ! Vite ! sortons nos kleenex sans plus attendre. Des trémolos dans la voix le Monsieur DE Rugy s’explique une nouvelle fois mollement devant les journalistes. Je n’ai rien fait, je ne savais pas, et d’abord ce n’est pas moi c’est l’autre et tout en agrémentant son compte « farce bouc » en traitant les journalistes de médiapart de méchants pignoufs . Je suis quand même le ministre des vers de terre, je ne vais quand même pas bouffer du pâté pour chien et je ne vais pas vivre dans une niche. Avant j’étais à EELV on bouffait des pissenlits et on logeait dans des guitounes. Maintenant que j’ai retourné ma veste, je ne me gratte plus, je fais comme les copains, je bouffe à tous les râteliers dixit le rugy vert de rage pour se dédouaner comme un enfant gâté carbonisé en flagrant délit les doigts pris dans le pot de nutella. Après tout on est dans un empire colonial rajoute la bête blessée dans son amour propre. Bandes d’enfoiré(e)s...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès