• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Decouz 22 juillet 18:30

"Ce détour par l’histoire de la grammaire n’est pas inutile. Il faut savoir que les grammairiens, pratiquement jusqu’au milieu du XX° siècle, n’ont pas distingué l’écrit de l’oral, et cette confusion s’est faite au profit d’un écrit de plus en plus éloigné de la prononciation orale. L’exemple le plus célèbre est celui de la règle d’accord du participe passé avec le COD placé devant, quand il y a l’auxiliaire « avoir ». Cette règle a été imposée par Marot vers 1539, alors qu’elle ne s’appliquait déjà presque plus à l’oral… et depuis elle perdure. On a là un cas spécifique en linguistique : une règle arbitrairement proclamée, qui s’impose non seulement à l’écrit, mais encore, rétroactivement à l’oral, en langage soutenu. Il suffit toutefois d’écouter attentivement France Culture où s’exprime la classe intellectuelle cultivée, pour se rendre compte que cet accord problématique, est souvent omis, justement à l’oral !"

http://j-marc.muller.pagesperso-orange.fr/10-11_UE11_cmoralecrit.htm


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès