• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Decouz 25 juillet 18:19

@Decouz

"Eu égard à l’absence totale de termes celtiques dans les langues tokhariennes postérieures ou de traces archéologiques spécifiques à ces populations, une telle origine celtique (partielle chez E. Barber) du peuple des momies « ne peut être prise au sérieux10 » par la plupart des auteurs...
La ressemblance des techniques de tissage est tenue par la quasi-totalité des chercheurs pour un héritage ancien (bien attesté en Europe centrale au IIe millénaire av. J.-C., conservé de façon indépendante aux deux extrémités de l’aire de peuplement indo-européenne par le peuple des momies et les Écossais...
Ainsi, « tant que ces cultures archéologiques du Xinjiang ne seront pas mieux connues, c’est-à-dire étudiées et publiées, il sera vain de vouloir asseoir de vastes synthèses sur des éléments épars, en faisant comme si elles représentaient une unité rassemblant les momies en une seule famille. Les défunts de Wupu, Gumugou, Shanpula, Subeixi, Zhaghunluk, etc. appartiennent tous à des cultures très différentes. Que leurs traits soient europoïdes, à l’instar de ceux des squelettes des nécropoles sans momies (Xianbabai, Hejing, Yanbulak), ne suffit à en faire ni des Tokhariens, ni des Saka [un peuple de langue iranienne], ni même des Indo-Européens », même si cette dernière thèse reste très dominante10 "

https://fr.wikipedia.org/wiki/Momies_du_Tarim


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès