• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Pascal L 2 août 15:42

Difficile de s’y retrouver, tant l’histoire de la région est complexe.

Les historiens nous apprennent :

  1. Le Judaïsme s’est créé au 7ème siècle avec J.C. par la mise par écrit d’une synthèse de plusieurs tradition (2 à 4 traditions différentes, mais avec des points de convergence). Son centre était Jérusalem.
  2. Le grand Israël n’a jamais existé (lire « La Bible dévoilée » d’Israël Finkelstein et Neil-Asher Silberman). La prétention a un retour à cet Etat n’est pas fondé.
  3. Ente le premier et le quatrième siècle, la plupart des habitants d’Israël se sont converti au Christianisme.
  4. Les Juifs qui ont refusé le Christianisme se sont très souvent rebellés contre l’occupant romain qui les a combattu et chassé vers la Syrie en particulier.
  5. Le Judaïsme actuel est la suite du judaïsme rabbinique qui est la suite des Pharisiens, une petite partie des Juifs du premier siècle.
  6. Une autre partie de ces Juifs s’est convertie dans l’Ébionisme et le Nazaréisme, deux hérésies ni juives, ni chrétiennes, Ils ont été absorbés par l’islam, ce qui fait qu’une partie des Musulmans actuels descendent des Juifs.
  7. Le prosélytisme a été activement pratiqué dans les premier siècle de notre ère, ce qui fait que les Juifs actuels descendent peu des anciens habitants de Jérusalem.

Malgré tout, si l’ambition des Juifs à un Etat indépendant doit être relativisée, il n’existe pas plus de peuple palestinien. Les palestiniens sont des arabes (et parfois des anciens Juifs ou des anciens Chrétiens convertis de force) qui se sont retrouvé là du fait des conquêtes des califes. Les Palestiniens chrétiens ou descendants de Chrétiens sont les seuls à avoir toujours habité la région depuis la fin de l’âge du bronze. Il n’y a plus d’Etat palestinien depuis le retrait des Romains et c’étaient uniquement des Juifs et des Chrétiens qui l’habitaient à cette époque, certainement pas des Musulmans La langue à cette époque était l’araméen, l’hébreu était une langue morte depuis plusieurs siècles.

Maintenant que tout ce monde est là, il vaut mieux que chacun trouve un moyen de cohabiter pacifiquement sans enquiquiner les autres avec des revendications fausses et abusives.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès