• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


HELIOS HELIOS 7 août 12:30

@Philippe Stephan

L’injection d’eau pose divers problèmes techniques qui sont peu étudiés et de toutes façons tres couteux à résoudre.

Ce sont des problèmes chimiques essentiellement et leur solution passe par des alliages d’acier ou d’aluminium rendant l’opération coûteuse.

En fait on a toujours le choix... de changer une culasse « usée » prématurément ou de la construire inusable ! rien n’a été tranché a ce jour puisque il y a très peu de recherches dans ce domaine, et il y en aura de moins en moins.

l’autre solution, ne resolvant pas la totalité du problème est comme d’habitude maintenant, l’usage de l’électronique, pour limiter l’injection d’eau lorsque le moteur n’est pas ou n’est plus dans le domaine de fonctionnement acceptable notament de température. mais il reste les cas d’arrets prématurés qui ne pourront pas etre réglés.

J’ai personnellement « joué » avec cela en même temps d’ailleurs que la création de culasse sans soupapes (cylindre de distribution) mais c’etait déjà trop tard, les temps nouveaux étaient venus et les moteurs turbo pilotés par cartographie, comme d’ailleurs l’usage de l’automobile avaient changés.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès