• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Nicole Cheverney Nicole Cheverney 12 août 20:41

@JL

Je n’ai jamais prétendu que l’article 50 était démocratique. Et si en sortant par l’article 50, c’est un vrai parcours du combattant, vous avez parfaitement raison. Si la France se retirait, il ne resterait que l’Allemagne à y croire encore, et les autres pays, et ce serait tant mieux ! Plus d’UE et retour à notre souveraineté nationale, moi ça me convient parfaitement.
Voici mon raisonnement : Si la France en sortant de l’UE vue son importance dans l’Europe, compromettrait à ce point l’existence de l’UE, pourquoi ergoter des heures et des heures pendant les campagnes électorales, sur une renégociation hypothétiques des traités, de quelques traités qui ne conviendraient pas, etc ? 
Demandez-la la sortie, d’un bloc !
Asselineau n’a jamais occulté l’importance de notre pays dans l’UE, ni minimisé puisque la France en en est une des pièces maîtresses, l’un des pays fondateurs.

Et puis ce qui m’intéresse aussi tout autant, c’est le programme du
retour du CNR 1945, comme je l’explique plus haut dans un de mes commentaires.

Maintenant s’il existe un homme politique tempétueux, un conquistadore qui fait tabula rasa de ce machin, l’UE, alors qu’il se manifeste et fasse la révolution, à la Che Guevarra, à la Bolivar !
Mais je crois que le peuple français n’a pas cette furia qui anime certains peuples. Les Français, trop sages, trop conditionnés par la télé.
Donc, nous sortirons sagement de l’UE, par l’article 50. Et sans nous, l’UE se cassera la figure, c’est son destin.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès