• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


lloreen 3 septembre 22:12

@Fifi Brind_acier
Si les français adoptent la mise en place d’un conseil national de transition ils redeviendront souverains dans leur pays.

"Une fois ce Conseil National de Transition à la tête du pays :
Sa mission essentielle sera de garantir le bon déroulement  des activités prévues : l’audit et la  rédaction d’une Constitution par l’ensemble des habitants du pays, tous égaux en droits.
Pour cela :
• Il décrètera la suspension de toutes les dettes nationales jusqu’à ce que le peuple ait élaboré sa constitution et prendra lui-même les décisions concernant ces dettes. Il en sera de même pour tous les traités et accords internationaux, afin que le pays redevienne complètement indépendant, libre de ses décisions.
• Il lancera immédiatement une création monétaire afin d’assurer le fonctionnement économique du pays, gérée par une banque nationalisée sous la direction de simples citoyens.
• Il suspendra de leurs fonctions et de toute activité publique tous les membres de la franc-maçonnerie ou d’autres sectes, et interdira tous les partis politiques ainsi que les lobbies.
• Une chaîne de Télévision sera nationalisée et gérée par le peuple pour offrir de vraies informations à la population et informer en permanence des enquêtes et audits.
• Les deux institutions majeures que sont l’Instruction publique et la santé seront réhabilitées dans leur véritable sens.
• En France, un revenu universel remplacera toutes les formes d’aides sociales, de retraite ou de chômage, sauf dans les cas où son montant serait inférieur aux droits actuels. Il doit être mis en place avec cette monnaie pour la durée de la Transition afin de permettre une relance économique très vive, ce qui mettra frein à la délinquance, limitera la corruption et fera disparaître la précarité. Ce revenu individuel doit permettre à toute personne de vivre dignement.
• Toute la structure qui mettra cette gestion en place ne doit être composée que de simples citoyens, qui mettront en place un « Conseil de Sages » pour superviser cette organisation qui ne fonctionnera que par des commissions composées de trois parties : les experts concernés, des citoyens bien informés et de simple gens tirés au sort. Pour les principales (Santé, Education, Justice, Police…), ces commissions seront composées, chacune, d’au moins 100 personnes et la part des gens tirés au sort sera remplacée régulièrement afin d’offrir au maximum de gens la possibilité de participer à cette gouvernance provisoire."
Source :https://conseilnational.blogspot.com/2019/07/concepts-techniques-dun-conseil.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès