• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Raymond75 21 septembre 20:53

Il serait temps en effet que l’on travaille ensemble :la violence est inhérente à l’espèce humaine, hommes et femmes confondus :

Aucune violence n’est admissible ou excusable. Mais lorsque l’on parle des ‘violences conjugales’ on ne parle que des violences dont les femmes sont victimes …

Chaque année, il y a environ 150 femmes tuées par leur compagnon (ce qui est inacceptable je le répète).

Mais il y a aussi 50 hommes (un par semaine) tué par leur compagne, et on en parle jamais ; pourquoi ?

Il y a aussi environ 70 meurtres de mineurs, dont 70 % sont le fait de leur mère, et là aussi on en parle jamais ; Pourquoi ?

Parce que la mort d’un homme ou d’un enfant (une centaine par an par des femmes) est moins grave que celui d’une femme (150 par an par des hommes) ?

Il y a aussi chaque année environ 800 meurtres, dont 150 dont la victime est une femme ; les hommes sont donc les principales victimes des meurtres (650 hommes et 150 femmes), contrairement à ce que l’on veut faire croire.

Enfin, je rappelle qu’il y a environ 33 000 000 hommes en France ; les meurtres sont donc le fait, et heureusement, d’une infime minorité.

En fait il y a en France un tabou absolu : la violence féminine, qui pourtant est une réalité :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Violence_f%C3%A9minine

https://www.20minutes.fr/societe/2158023-20171025-pourquoi-meurtres-enfants-majoritairement-commis-femmes

https://www.securitepublique.gc.ca/cnt/rsrcs/pblctns/fml-adlscnt-aggrssn/index-fr.aspx


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès