• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


sweach 24 septembre 18:05

On peut noter que le sujet de la violence conjugal est très complexe.

Seulement voila, nos médias le réduisent à son minimum, juste à un seul aspect, qui fait porter toutes la culpabilité sur la gente masculine, sans autre forme de procès.

OK ! On est coupable d’être physiquement plus fort que les femmes POINT !

Pourtant quand on se penche sur cette forme de mortalité, le chiffre de 121 femme par an est RIDICULE !!!

Non je ne blague pas, il n’y pas de quoi le rendre significatif, ou bien qu’il soit représentatif d’un quelconque problème sociétal, ou suffisamment important pour qu’on y alloue plus de moyen.

Par comparaison les morts par suicide (plus de 10 000 par an), devrait être un sujet au moins 80 fois plus préoccupent.

Quelques soit les démarches entreprise (politique, médiatique ou sociétal) cela n’aura pas d’impact significatif sur ce chiffre de mortalité, car il est déjà faible.

Soyons très claire, exacerber ce sujet n’aura aucun impact sur la mortalité des femmes (voir peut être même l’effet inverse), par contre il affect encore une fois de plus la virilité de tous les hommes qui est très mal mené ces dernières décennie, comme si la virilité était un problème pour notre société ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès