• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


amiaplacidus amiaplacidus 28 septembre 2019 18:20

@Guy19550
Pas de nazi en Yougoslavie ?

Vous oubliez les Oustachis croates d’Ante Pavellic, au pouvoir de 1941 à 1945, le « Corps de volontaires serbes de Dimitrije Ljoitic », etc.

La Yougoslavie a été non seulement occupée, mais démembrée par les armées hitlériennes.

En revanche, si les Nazis et collabos tenaient les villes et les principales voies de communication, la résistance tenaient le territoire profond. La Yougoslavie a, en majeure partie, un territoire très montagneux qui se prête bien à une guerre asymétrique.

C’est le seul pays occupé par les Allemands qui s’est libéré tout seul (avec l’aide matérielle des alliés).
C’est une chose importante, il était prévu, par les accords de Yalta, que la Yougoslavie devait tomber dans la zone d’influence de l’URSS.
Les résistants ont libéré Belgrade, Zagreb et autres grandes villes (en fait, la totalité du pays), avant que l’armée rouge de l’URSS intervienne on permis à Tito, communiste mais anti-stalinien, de tracer une voie indépendante pour son pays (je simplifie une histoire complexe).

Cette voie était intéressante : création de coopératives de production organisées en autogestion.
Tito a su parfaitement jouer entre USA et URSS, faisant financer par les USA la modernisation de l’économie sans accepter aucune ingérence US dans les affaires yougoslaves.

J’ai fait plusieurs séjours dans la Yougoslavie des années 1970, c’était intéressant, la population avait un niveau de vie simple mais correct.
Cela dit, il ne faut pas tomber dans l’hagiographie, Tito était partisan d’une méthode de gouvernement ferme, peut-être est-ce pour cela que la Yougoslavie a échappé durant plus de 40 ans aux démons de la désunion.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès