• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Abolab 1er octobre 22:36

« Chose amusante, certains calculs semblent montrer que la part de CO2 due à la respiration humaine serait aussi importante que celle due au parc automobile. »

La seule dégradation environnementale réelle n’est pas le changement climatique mais le changement écosystémique lié à une population humaine qui a explosé au XXe siècle et qui a industrialisé ses moyens de destruction de la nature et de l’environnement tout en adoptant des modes de consommation/production qui gaspillent les ressources, détruisent les habitats naturels et la biodiversité, et polluent chimiquement son environnement.

Cela est la conséquence directe notamment de la généralisation mondiale d’un modèle alimentaire occidental carné et lacté, au détriment des aliments végétaux complets qui sont tout autant nutritifs sans les risques pour la santé liés à la consommation des produits d’origine animale et sans l’accaparation des terres agricoles liée aux besoins toujours plus grandissants en ressources de l’agriculture animale, et qui pousse les agriculteurs au productivisme chimique et à la destruction toujours plus grande de toutes les forêts de la planète.

Mais la population ne veut pas réellement entendre parler de cela, et préfère soit s’illusionner à agir contre un ennemi invisible, le CO2, que leur propose la bien-pensance des « autorités » scientifiques, soit nier qu’il y ait un quelconque problème et continuer comme si de rien n’était.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès