• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


pierrot pierrot 3 octobre 2019 10:21

La liste de la présence de molécules ne peut pas servir à une étude d’impact sanitaire et environnemental si on ne connait pas les quantités et concentrations dans les échantillons de l’environnement (air, plantes...).

Pour cela il faudrait une étude d’experts indépendants (INERIS, INVS, CNRS, IRSN ... et étrangers) mais cela demandera plusieurs année et les populations environnantes qui ne connaissent pas ces contraintes ne seront pas satisfaites.

C’est ainsi.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès