• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Eric F Eric F 6 octobre 18:30

@CN46400
Votre référence correspond à ce que j’ai relevé l’autre jour : chacun considère comme sérieux les auteurs qui vont dans le sens de leurs convictions. Il s’agit d’une auteure en quelque sorte de « contre-histoire », très minoritaire dans le point de vue qu’elle développe d’une défaite volontaire voulue par les élites et gouvernants -il y a eu des défaitistes, mais ce n’est pas généralisable-. 
De manière générale, il est bon d’avoir une vision critique de l’histoire, c’est pourquoi je trouve intéressant les « débats contradictoires », cela dit, critiquer est une chose, adopter systématiquement une thèse antagonique en est une autre, notamment de voir en toute chose un complot inverse des positions publiques. Du reste, l’élite financière n’était surement pas favorable au nazisme et son idéologie. Qu’il y ait eu collaboration lors de l’occupation d’une majorité du milieu d’affaire relève surtout de l’adaptabilité opportuniste, non de l’intention préalable -c’est du reste le cas de la plupart des milieux, le pays a continué de fonctionner.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès