• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


marmor 5 octobre 11:17

Difficile d’imaginer le Portugal sans le fado. Difficile d’imaginer le fado sans sa plus grande voix.

Quel malheur, on n’entend plus de fado au Portugal, ou si peu, c’est vrai. Excellente analyse, Maître, j’en reviens car j’ai une petite maison à Ponte de lima, et c’est le silence, à Lisbonne, Porto ou Braga ! Ana Moura ou Mariza n’ont qu’à bien se tenir, Fergus a décidé que le fado n’existait plus et qu’il est difficile d’imaginer le Portugal sans le fado !! Vous égayez ma matinée Maître !!!!!! Toujours dans la grande lignée des matuvus, mais les sujets se faisant rares, on en invente. Vous qui voyagez, allez donc faire un tour la bas, vous aurez des idées d’articles !!!! 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès